Quand le patronat de l'intérim vante les mérites du CDI

Résumé : La création du CDI intérimaire, instauré en mars 2014, s’inscrit dans une stratégie continue du patronat de l’intérim qui vise, depuis les années 1970, à être reconnu comme un acteur légitime du marché du travail, notamment auprès des pouvoirs publics. Elle répond également à une stratégie plus récente de diversification des activités : l’intérim développe de nouvelles fonctions sur le marché du travail afin d’élargir la base de ses ressources financières. En outre, l’instauration du CDI intérimaire s’inscrit dans un processus de fidélisation de la main-d’œuvre la plus appréciée par les entreprises clientes. Comment alors expliquer la lente montée en charge du CDI intérimaire ? Les résultats présentés dans ce Connaissance de l’emploi sont issus, d’une part, de l’analyse des étapes et des textes qui ont ponctué la négociation collective et l’évolution de la législation ; d’autre part, des entretiens conduits avec les acteurs du secteur.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-02142706
Contributor : Aurélie Puybonnieux <>
Submitted on : Tuesday, May 28, 2019 - 6:33:54 PM
Last modification on : Tuesday, July 16, 2019 - 2:29:58 PM

File

128-quand-le-patronat-de-linte...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02142706, version 1

Citation

François Sarfati, Claire Vivès. Quand le patronat de l'intérim vante les mérites du CDI. Connaissance de l'emploi, Centre d'études de l'emploi et du travail (Noisy-le-Grand), 2016. ⟨hal-02142706⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

14