Les formateurs et le travail : chronique d'une relation malheureuse

Résumé : En confondant l'emploi et le travail, en assimilant le réel au prescrit, les responsables des ressources humaines et les formateurs entérinent le regard péjoratif et myope généralement porté sur le travail. Quels peuvent être les effets – économiques et humains – de projets de gestion de l'emploi ou de qualification professionnelle qui ignorent le contenu réel de l'activité des travailleurs, méconnaissent l'intelligence et l'inventivité quotidiennement déployées aux postes de travail, ou négligent de prendre en compte les dimensions de souffrance et de plaisir au travail ? L'ergonomie de langue française, la psychodynamique du travail, certains courants sociologiques fournissent aujourd'hui les moyens de la connaissance et de l'action dans le domaine du travail. Les n° 116 et 117 d'Education permanente consacrés à la "compréhension du travail" donnent de ces approches un aperçu à la fois large et précis.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-02279655
Contributor : Aurélie Puybonnieux <>
Submitted on : Thursday, September 5, 2019 - 2:46:37 PM
Last modification on : Thursday, September 19, 2019 - 12:24:05 PM

File

1993 116 JOBERT.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02279655, version 1

Collections

Citation

Guy Jobert. Les formateurs et le travail : chronique d'une relation malheureuse. Éducation permanente, Arcueil : Éducation permanente, 1993, Comprendre le travail (I), pp. 7-18. ⟨hal-02279655⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

13