Objectivation et subjectivité dans les activités d'ingénierie de formation

Résumé : L’ingénierie de formation se fonde sur l’objectivation des représentations que les acteurs se font des dispositifs qu’ils veulent promouvoir. Celle-ci s’effectue par différentes opérations discursives construisant ainsi un discours spécifique permettant d’autres opérations administratives, techniques, sociales. Mais cela serait tout à fait insuffisant si ce mouvement n’était accompagné d’un second, complémentaire, de resubjectivation, par lequel les acteurs poursuivent la conception, pour rendre les projets effectifs. L’ingénierie apparaît ainsi moins l’apanage d’un processus ou d’un groupe professionnel qu’une fonction de l’activité distribuée entre la diversité des acteurs.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-02289329
Contributor : Aurélie Puybonnieux <>
Submitted on : Monday, September 16, 2019 - 3:25:11 PM
Last modification on : Thursday, September 19, 2019 - 12:24:05 PM

File

2003 157 ASTIER.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02289329, version 1

Collections

Citation

Philippe Astier. Objectivation et subjectivité dans les activités d'ingénierie de formation. Éducation permanente, Arcueil : Éducation permanente, 2003, Où en est l'ingénierie de formation ?, pp. 77-87. ⟨hal-02289329⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

28