Agir en situation : quelle place faire à l'expérience ?

Résumé : Fréquemment ravalée au statut peu valorisant de formation sur le tas, l’expérience ne relève pourtant pas seulement de l’empirique, du subjectif ou de l’intime, elle exige un travail d’explicitation partagée capable de réguler les activités productives. A partir de deux recherches en cours, l’article questionne la place laissée à l’expérience dans l’apprentissage d’un métier déjà plus ou moins connu et pratiqué. Il ne traite pas de l’expérience sous l’angle de son efficacité productive dans le travail, il aborde plutôt la manière dont les pratiques de formation, pour apprendre le métier et y être reconnu, installent une distance avec l’expérience antérieure. Il montre comment un principe de « professionnalisation » visant la reconnaissance peut opérer à rebours du professionnalisme et du travail.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-02290529
Contributor : Aurélie Puybonnieux <>
Submitted on : Tuesday, September 17, 2019 - 5:04:45 PM
Last modification on : Friday, September 20, 2019 - 1:19:26 AM

File

2013 197 ULMANN.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02290529, version 1

Citation

Anne-Lise Ulmann. Agir en situation : quelle place faire à l'expérience ?. Éducation permanente, Arcueil : Éducation permanente, 2013, Travail et développement professionnel : construire l'expérience (2), pp. 139-151. ⟨hal-02290529⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

23