Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les contextes cognitifs de la stratégie

Résumé : La cognition constitue-t-elle un contexte stratégique ? Cette question est au centre d'un débat qui a divisé les sciences de l'organisation depuis leur fondation. La cognition est l'ensemble de ce qui permet une faculté de connaître ; mais « connaître » est-il quelque chose qui puisse faire l'objet d'un territoire, d'un stock ou d'une géographie ? Si elle existe, quelle forme en prendrait l'unité d'analyse ? Est-ce qu'une organisation est capable d'avoir sa propre « faculté de connaître » ? Est-ce que la cognition peut être autre chose qu'un processus incarné, propre à un individu et ainsi d'étendre au groupe ou à la collectivité ? La question centrale qui est posée dès que l'on évoque la relation entre cognition et stratégie est donc celle de l'autonomie du phénomène cognitif. Pour qu'il y est un contexte, ou une dimension, cognitive, il faut que celle-ci présente un caractère observable, qu'elle puisse être une variable indépendante capable d'expliquer, de comprendre et de prédire ; en somme, il lui faut son existence propre, sa capacité de commander et de souffrir, d'échouer et de réussir. Nous verrons dans ce chapitre que l'étude des phénomènes cognitifs en sciences s'est toujours réalisée à l'encontre des paradigmes établis.
Complete list of metadata

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-03227732
Contributor : Research Team Sécurité Défense <>
Submitted on : Monday, May 17, 2021 - 3:23:51 PM
Last modification on : Wednesday, June 16, 2021 - 3:18:49 AM

File

89 Baumard Baumard__Cognition_...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-03227732, version 1

Collections

Citation

Philippe Baumard. Les contextes cognitifs de la stratégie. F. Tannery; A.C. Martinet; T. Hafsi; J.P. Denis. Encyclopédie de la stratégie, Economica; Paris, 2014. ⟨hal-03227732⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

15