Vicariant identity frames and forms and guidance practices - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles L'Orientation scolaire et professionnelle Year : 2000

Vicariant identity frames and forms and guidance practices

Cadres et formes identitaires - Vicariantes et pratiques en orientation

(1)
1

Abstract

The twentieth century has been marked by a conceptual proliferation relating to the individual, to the self », to identity etc. A least six broad streams of thought can be differentiated. Some of them relate to the role of social structures or of interactions or dialogues in the formation of subjectivity whereas others are more focused on the subject him or herself. The model of vicariant identity frames and forms aims at integrating these different approaches, It distinguishes identity frames » (cognitive schemata relative to the main characteristics of individuals belonging to one of the categories of people which our social experience leads us to identify and identity forms (in which one constructs him/herself and perceives others). This model postulates that these frames are organised in a cognitive system. It proposes that that the subjective identity forms (in which individuals construct themselves) are susceptible to vicariance (in particular, they depend on the context in which the individual interacts (of his/her interactions or dialogues). Subjectivity (identity) is then conceived as a unified and structured system of identity forms in which individuals construct and represent themselves. The stability or malleability of the self depends upon degrees (1) of development of society and (2) of integration of different domains of the social cosmos, as well as the variety of interactions in contexts in which subjects become involved. Different indirect validations of these hypotheses are proposed. This approach allows use to understand the role of dialogues in self-construction during counselling interactions. It leads to questions on the ends and objectives of guidance practices.
Le vingtième siècle a été marqué par un foisonnement conceptuel relatif à l’individu, au « soi », à « l’identité », etc. Au moins six grands courants de pensée peuvent être distingués. Certains d’entre eux relèvent le rôle des structures sociales ou des interactions ou d’interlocutions dans la formation de la « subjectivité » alors que d’autres se centrent beaucoup plus sur le « sujet » en tant que tel. Le modèle des cadres et des formes identitaires vicariantes se propose d’intégrer ces différentes approches. Il distingue les cadres identitaires (schémas cognitifs relatifs aux catégories de personnes que l’expérience sociale conduit les membres d’une société à concevoir) et les formes identitaires (dans lesquelles ceux-ci perçoivent autrui et se construisent). Ce modèle postule que ces cadres forment un système cognitif. Il pose que les formes identitaires subjectives (dans lesquelles les individus se construisent) sont susceptibles de vicariance : elles dépendent notamment des contextes où l’individu interagit (de ses interactions et interlocutions). La subjectivité (l’identité) est ainsi conçue comme le système unifié et structuré des formes identitaires dans lesquels l’individu se construit et se représente. La stabilité ou la malléabilité du soi dépendent ainsi des degrés (l) de développement de la société et (2) d’intégration des différents domaines du cosmos social ainsi que de la variété des interactions contextualisées dans lesquelles le sujet s’engage. Plusieurs validations indirectes de ces hypothèses sont proposées. Elles permettent de comprendre le rôle que les interlocutions jouent dans la construction de soi, lors d’interactions de conseil. Elles conduisent à s’interroger sur les finalités et les objectifs des pratiques en orientation.
Fichier principal
Vignette du fichier
00.Guichard.Cadres&FormesIdentitairesVicariantes.OSP-13208.pdf (389.05 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03234010 , version 1 (25-05-2021)

Identifiers

Cite

Jean Guichard. Cadres et formes identitaires - Vicariantes et pratiques en orientation. L'Orientation scolaire et professionnelle, 2000, Le conseil en orientation, 29 (1), pp.181-212. ⟨10.4000/osp.13208⟩. ⟨hal-03234010⟩
54 View
46 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More