Autogestion et utopie au travail : l'inclusion par le faire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Mondes du travail Year : 2020

Autogestion et utopie au travail : l'inclusion par le faire

(1)
1

Abstract

Cet article revient sur l'expérience autogérée d'une scierie-raboterie créée il y a trente ans, pour s'interroger sur les conditions sociales qui ont rendu possible une telle pérennité de l'organisation, construite autour de personnes aux profils variés. Il s'agit ainsi d'aller voir de plus près les effets de socialisations différenciées aux principes classiquement attendus de l'autogestion (prise de parole, pouvoir du vocabulaire, capacités argumentatives) sur le fonctionnement de l'entreprise et du collectif, en s'attachant, au-delà des contributions liées au dire, à la reconnaissance et valorisation du faire et de l'initiative. Ce résultat d'une mise au travail de l'utopie ouvre la question des registres de contribution reconnus dans les entreprises, notamment celles, hiérarchiques, qui se lancent dans des formes plus participatives d'organisation
Fichier principal
Vignette du fichier
LMDT23-Utopies-38-49.pdf (500.08 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03279562 , version 1 (06-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03279562 , version 1

Cite

Camille Boullier. Autogestion et utopie au travail : l'inclusion par le faire. Les Mondes du travail , 2020, Les utopies au travail, n° 23, pp. 37-48. ⟨hal-03279562⟩
40 View
24 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More