Les comités de suivi de thèse comme lieux de mobilisation de savoirs incorporés ou en cours d’incorporation - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE Year : 2022

Les comités de suivi de thèse comme lieux de mobilisation de savoirs incorporés ou en cours d’incorporation

(1, 2) , (2, 1)
1
2

Abstract

La création de comités de suivi de thèse dans la formation des doctorants de l’enseignement supérieur français en 2016 a permis d’inaugurer un espace de dialogue entre un doctorant et des pairs chevronnés sur l’expérience de son parcours doctoral et de son travail de recherche. Ce dispositif institutionnel peu investi par la recherche porte des promesses du point de vue des apprentissages, puisque le doctorant échange avec des chercheurs et apprend à communiquer sur son travail de recherche. L’objet de la recherche est de comprendre la dimension formative des CST, de saisir ce que la rencontre avec des chercheurs externes permet du point de vue des savoirs incorporés ou en cours d’incorporation. Une enquête qualitative a été conduite auprès de quatorze doctorants et de trois docteurs au sein d’un laboratoire de sciences de l’éducation afin d’identifier et de comprendre la spécificité des savoirs incorporés par ces derniers.

Dates and versions

hal-03714524 , version 1 (05-07-2022)

Identifiers

Cite

Anne Jorro, Fabienne Saboya. Les comités de suivi de thèse comme lieux de mobilisation de savoirs incorporés ou en cours d’incorporation. Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, 2022, 64, ⟨10.4000/edso.19400⟩. ⟨hal-03714524⟩
28 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More