Le sous-sol ou de la précarisation des subjectivités comme outil de la précarisation du travail - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Travailler Year : 2021

Le sous-sol ou de la précarisation des subjectivités comme outil de la précarisation du travail

(1)
1

Abstract

The « Underground » or the precariousness of subjectivities as a tool for the precariousness of work It is an intervention in the field of psychodynamics of work with a health team of a treatment center for alcohol and drug users in Brazil. Psychologists, doctors, social workers, nurses, occupational therapists, nursing aides and administrative staff participated in this intervention. Discussions focused on suffering experienced by team members in the course of their work. The starting point was the word “basement” - initially denoting the physical location where the team has been installed by the public institution to which it was assigned. We underline as a major positive result the fact that the team has succeeded in transforming its work organization and this is related to the extent that they have collectively and cooperatively attributed to the word basement a new meaning. However, beyond the clinic, but through it, this text proposes to illustrate how the precarisation of subjectivities is used by neoliberalism as a tool for the implementation of the precarisation of work.
Il s’agit d’une intervention en psychodynamique du travail auprès de l’équipe de santé d’un centre de soins pour usagers d’alcool et de drogue, au Brésil. Y ont participé des psychologues, des médecins, des assistantes sociales, des infirmières, des ergothérapeutes, des aides-soignants et des agents administratifs. Les discussions ont porté sur les souffrances vécues par les membres de l’équipe dans le cadre de leur travail. Le point de départ a été le mot « sous-sol » – désignant initialement l’emplacement physique où l’équipe avait été installée par l’établissement public auquel elle était affectée. Nous soulignons comme résultat positif majeur le fait que l’équipe a réussi à transformer son organisation du travail, et cela dans la mesure où elle a attribué collectivement et coopérativement au mot « sous-sol » une nouvelle signification. Cependant, au-delà de la clinique, mais, à travers elle, ce texte propose d’illustrer comment la précarisation des subjectivités est utilisée par le néolibéralisme comme outil pour la mise en œuvre de la précarisation du travail.
Not file

Dates and versions

hal-03943221 , version 1 (17-01-2023)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Heliete Karam. Le sous-sol ou de la précarisation des subjectivités comme outil de la précarisation du travail. Travailler , 2021, n° 45 (1), pp.81-94. ⟨10.3917/trav.045.0081⟩. ⟨hal-03943221⟩

Collections

CNAM UNIV-HESAM
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More