Partage juridictionnel et socialisation au travail pluridisciplinaire dans la prise en charge des personnes sans domicile - Cnam - Conservatoire national des arts et métiers Access content directly
Journal Articles Sociologie du Travail Year : 2021

Jurisdictional settlement and socialization to pluridisciplinary work in the care to the homeless sector

Partage juridictionnel et socialisation au travail pluridisciplinaire dans la prise en charge des personnes sans domicile

Abstract

Following on from research on the conflictual dimensions of relations between professional groups, this article highlights a less documented aspect, namely the cooperative logics generated by multidisciplinary work contexts. With a focus on the health and social care of the homeless, the analysis highlights the inner workings of this pluridisciplinarity and its effects on the territories, groups and professionals who embody it. Pluridisciplinarity leads to the formation of hybrid spaces at the crossroads of established professional territories, conducive to the dissemination of a common professional culture and the socialization of the professionals involved. Significantly marked by medical and psychological categories, this culture reflects the diffuse intellectual control that health professionals exercise over the jurisdiction. Nevertheless, they too are obliged to adjust their practices with regard to other professionals and a population deemed difficult to treat. By shedding light on jurisdictional settlement, the article contributes to analyses of medicalization by showing the benefits of considering it as a process which relies on devices that support it on a daily basis, rather than as the intangible result of an initial breakthrough by healthcare professionals.
Prolongeant des travaux consacrés aux dimensions conflictuelles des relations entre groupes professionnels, cet article éclaire un versant moins documenté, à savoir les formes de coopération induites par les contextes de travail pluridisciplinaires. Focalisée sur la prise en charge médico-psycho-sociale des personnes sans domicile, l’analyse met en lumière les ressorts de cette pluridisciplinarité et ses effets sur les territoires, les groupes et les professionnel·les qui l’incarnent. Elle se traduit notamment par la formation d’espaces hybrides au croisement de territoires institués, propices à la formation d’une culture commune et à la socialisation des professionnel·les investi·es. Nettement marquée par les catégories médico-psychologiques, cette culture témoigne du contrôle intellectuel diffus exercé par les professionnel·les de santé sur la juridiction. Néanmoins, ils et elles sont également amenées à ajuster leurs pratiques vis-à-vis des autres professionnel·les du secteur et d’une population réputée difficile à soigner. En mettant en lumière les modalités du partage juridictionnel, l’article apporte une contribution aux analyses sur la médicalisation en montrant qu’elle gagne à être envisagée comme un processus qui s’appuie sur des dispositifs permettant de l’entretenir au quotidien, plutôt que comme le résultat intangible d’un coup de force initial de professionnel·les de santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
sdt-39733(1).pdf (331.92 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03943441 , version 1 (20-05-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Vianney Schlegel. Partage juridictionnel et socialisation au travail pluridisciplinaire dans la prise en charge des personnes sans domicile. Sociologie du Travail, 2021, Sociologie du travail, 63 (3), ⟨10.4000/sdt.39733⟩. ⟨hal-03943441⟩

Collections

CNAM CEET
12 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More