Skip to Main content Skip to Navigation
Habilitation à diriger des recherches

La gravimétrie mobile en champ proche : outil essentiel pour la haute résolution en géodésie physique et en géosciences

Résumé : La gravimétrie consiste en la mesure de la gravité de la Terre restituée par la cartographie et la modélisation des équipotentielles, accélérations et gradients de gravité, pour obtenir des images intégrées de la distribution interne de densité, d’autant mieux résolues que la hauteur d’acquisition est faible. L’un des défis majeurs relevé par la gravimétrie moderne consiste en la détermination de modèles mathématiques et de cartes numériques du champ de gravité de la Terre dont la fiabilité est identique quelle que soit l’échelle spatiale considérée en domaines terrestre, littoral, marin et sous-marin. Aujourd’hui, la gravimétrie spatiale opérée depuis des satellites altimétriques ou gravimétriques, permet la production de tels modèles de la gravité jusqu’à une résolution spatiale de 100 km et une précision allant jusqu’à 1 mGal (10-5 m/s2 soit un millionième de la pesanteur moyenne). Le principal obstacle à l’amélioration de la résolution et la précision des modèles vient de ce que les systèmes marins ou aériens de gravimétrie et gradiométrie mobiles, seuls instruments qui permettent des acquisitions à précision et à résolution spatiale homogènes, demeurent encore encombrants et gros consommateurs d’énergie, ce qui interdit en particulier leur installation sur des drones terrestres, aériens, navals de surface et sous-marins. L’intérêt de ce type de porteur est de pouvoir opérer des acquisitions très proches des sources ce qui accroît considérablement la restitution des variations locales de la gravité. Le mémoire présenté en vue de l’habilitation à diriger des recherches dresse un bilan de mes travaux sur les développements instrumentaux de gravimètres mobiles légers, et les recherches associées pour la mise au point et l’amélioration des méthodes mathématiques de traitement des données. Deux systèmes français novateurs, « LIMO-g » et « GRAVIMOB », qui peuvent opérer en domaines terrestre, aérien, marin et sous-marin, y sont décrits en détail, depuis leur constitution matérielle jusqu’au campagnes d’essai qui ont permis d’éprouver leurs performances. Les nouveaux champs d’application ouverts par ce type d’instruments, notamment pour l’exploration des zones littorales, fluviatiles et estuariennes, sont évoqués en soulignant les avancées possibles pour l’étude du trait de côte. Enfin, tout développement méthodologique en gravimétrie requiert des simulations dans lesquelles la gravité est calculée à partir d’un modèle de ses sources. Les méthodes numériques de calcul de champ élaborées pour la réalisation de ces calculs de champ sont également présentées et discutées.
Complete list of metadata

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/tel-03183761
Contributor : Jérôme Verdun <>
Submitted on : Sunday, March 28, 2021 - 9:26:13 PM
Last modification on : Tuesday, April 6, 2021 - 3:11:15 PM

File

HDR_Manuscrit_VERDUN.pdf
Files produced by the author(s)

Une version de ce document avec les images en haute résolution est disponible à partir du lien ci-après : https://cnam-my.sharepoint.com/:b:/g/personal/jerome_verdun_lecnam_net/EXDvibVhMFdNq6A9aaGqgfQBXp7zxdfWI3K6px-spaSAMg?e=7Owf1l

Identifiers

  • HAL Id : tel-03183761, version 1

Collections

Citation

J. Verdun. La gravimétrie mobile en champ proche : outil essentiel pour la haute résolution en géodésie physique et en géosciences. Planète et Univers [physics]. Université du Mans, Le Mans, FRA., 2017. ⟨tel-03183761⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

4