Validation du Self-Perception Profile for Adolescents de Harter auprès d’un échantillon d’adolescents français - Cnam - Conservatoire national des arts et métiers Access content directly
Journal Articles Pratiques Psychologiques Year : 2017

Validation of the Harter's Self-Perception Profile for Adolescents with a sample of French teenagers

Validation du Self-Perception Profile for Adolescents de Harter auprès d’un échantillon d’adolescents français

Abstract

The aim of the present study was to examine the psychometric properties of Harter's Self-Perception Profile for Adolescents (SPPA) with a French adolescent's sample. Nine hundred and fifty-three French adolescents (51% of girls) filled out a self-report questionnaire that measured global and specific self-esteems with SPPA scales, global self-esteem with Rosenberg scale (Rosenberg, 1965), trait and state anxiety with STAI-Y scale (Spielberger, Bruchon-Schweitzer, & Paulhan, 1993). Factor structure was similar to Harter's model of self-esteem (1988). Internal consistency was high for all the scales, except for conduct scale, which it was moderate. As expected, SPPA scales and global self-esteem of Rosenberg were positively and significantly related, and they were negatively and significantly related with state and trait anxiety. Boys showed significantly higher scores on all specifics and global self-esteem scales, except for conduct and friendship intimacy scales. As a conclusion, the results supported the multidimensional construct of self-esteem and the use of SPPA in psychological practices.
L’objet de l’étude présente est d’examiner les qualités psychométriques du Self-Perception Profile for Adolescents (SPPA) auprès d’un échantillon d’adolescent.e.s français.e.s. Neuf cent cinquante-trois jeunes (51 % de filles) ont complété un questionnaire qui évalue l’estime de soi globale et spécifique avec les échelles du SPPA, l’estime globale avec l’échelle de Rosenberg (Rosenberg, 1965), ainsi que l’anxiété trait et l’anxiété état avec le STAI-Y (Spielberger, Bruchon-Schweitzer, & Paulhan, 1993). La structure factorielle est similaire à celle du modèle d’estime de soi de Harter (1988). La consistance interne est élevée pour toutes les échelles du SPPA, exceptée pour l’échelle conduite pour laquelle elle est modérée. Les échelles du SPPA sont positivement et significativement corrélées avec l’estime de soi globale de Rosenberg, et négativement et significativement corrélées avec l’anxiété trait et état. Les garçons montrent des scores significativement plus élevés sur les échelles spécifiques, et globale du SPPA, exceptées pour les échelles Conduite et Amitié. En conclusion, les résultats confirment le modèle multidimensionnel de l’estime de soi de Harter, et les psychologues disposent désormais d’un outil valide d’évaluation multidimensionnelle de l’estime de soi pouvant prendre place dans le cadre de bilans psychologiques.
Not file

Dates and versions

hal-03626033 , version 1 (31-03-2022)

Identifiers

Cite

Katia Terriot, Emmanuelle Vignoli, Noëlle Lallemand, Brigitte Bourcier. Validation du Self-Perception Profile for Adolescents de Harter auprès d’un échantillon d’adolescents français. Pratiques Psychologiques, 2017, 23 (4), pp.359-376. ⟨10.1016/j.prps.2016.07.001⟩. ⟨hal-03626033⟩
72 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More