Les jeunes « réfugiés », des jeunes comme les autres à accompagner vers l’emploi ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue française des affaires sociales Year : 2022

Les jeunes « réfugiés », des jeunes comme les autres à accompagner vers l’emploi ?

(1, 2)
1
2

Abstract

This article returns to the issue of “youth” as an object of social representation on the part of professionals at Missions Locales (local youth support offices) that offer support with finding employment. We question this representation by analysing a trial system that forms part of the Skills Investment Plan (PIC, Plan d’Investissement dans les Compétences), which is designed to improve support for refugees (asylum seekers for more than six months and beneficiaries of international protection) with finding employment. Young refugees have a background and social experience that sets them apart from most other young people who receive support from Missions Locales, which raises the question of whether they are young people like any others in the eyes of the professionals who help them. This difference leads professionals at Missions Locales to construct a new representation of these young people that is different from their representation of other young people. We therefore suggest that this social representation of young refugees, which differs from the representation of other young people, dissociates the refugees from “youth” as an object of representation by professionals at Missions Locales. At the same time, support for these young refugees could be seen as contrary to the support given to other young people in some respects. We therefore also suggest that this difference in support sets young refugees apart from other young people. As a result, these differences in perception and support lead to a category of recipients seen as “refugees” rather than “young people” and who therefore do not receive help tailored to young people specifically.
Cet article propose de revenir sur la question de la « jeunesse » en tant qu’objet de représentation sociale de la part des professionnels des missions locales qui l’accompagnent vers l’emploi. Nous questionnons cette représentation à travers l’analyse d’un dispositif d’expérimentation du Plan d’investissement dans les compétences ayant pour objectif d’améliorer l’accompagnement des « réfugiés » (demandeurs d’asiles de plus de six mois et bénéficiaires de la protection internationale) vers l’emploi. Les jeunes réfugiés ont un parcours et une « expérience sociale » qui les différencient de la majorité des autres jeunes accompagnés par les missions locales, ce qui nous amène à nous demander s’ils sont considérés comme les autres jeunes par les professionnels qui les accompagnent. Cette différence conduit de fait les agents des missions locales à construire une représentation nouvelle de ces jeunes qui se distingue de celle des autres. Nous suggérons alors que cette représentation sociale des jeunes réfugiés les éloigne de la « jeunesse » en tant qu’objet de représentation sociale de la part des professionnels des missions locales. En parallèle, l’accompagnement de ces jeunes réfugiés peut être pensé comme contraire à celui prodigué aux autres jeunes par certains aspects. Nous suggérons donc également que cette différence dans l’accompagnement distingue les jeunes réfugiés des autres jeunes. Ces différences de perception et d’accompagnement révèle ainsi une catégorie de destinataires vue comme « réfugiée » avant d’être vue comme « jeune ».
Not file

Dates and versions

hal-03918233 , version 1 (02-01-2023)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Adrien Lusinchi. Les jeunes « réfugiés », des jeunes comme les autres à accompagner vers l’emploi ?. Revue française des affaires sociales, 2022, 3, pp.89-107. ⟨10.3917/rfas.223.0089⟩. ⟨hal-03918233⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More