Autoformation et situations de travail

Résumé : Cet article tente de définir la notion d’autoformation dans les situations de travail. Qu’est-ce qui la distingue de l’activité d’apprentissage liée à toute situation de travail ? Est-elle une pratique, un processus, avec un début et une fin ? Est-elle une compétence de base, qu’exigerait un nouveau « paradigme industriel » ? Existe-t-il un pont entre ces deux dernières notions ? Quelles sont les situations professionnelles favorisant (ou inhibant) l’émergence de l’autoformation ? Une hypothèse de recherche est émise : l’autoformation serait liée à des situation d’indétermination, dans l’activité productive elle-même, dans l’organisation du travail, dans le jeu social de l’entreprise (cf. organisation qualifiante).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-cnam.archives-ouvertes.fr/hal-02279507
Contributor : Aurélie Puybonnieux <>
Submitted on : Thursday, September 5, 2019 - 12:37:34 PM
Last modification on : Thursday, September 19, 2019 - 12:24:05 PM

File

1992 112 MOISAN.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02279507, version 1

Collections

Citation

André Moisan. Autoformation et situations de travail. Éducation permanente, Arcueil : Éducation permanente, 1992, L'organisation qualifiante, pp. 107-113. ⟨hal-02279507⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

17